KickIt

kickIt fait bouger les filles

Situation initiale

Dans l’univers du sport, les filles sont nettement sous-représentées. De nombreuses offres sont avant tout adressées aux garçons et la plupart des sports restent cantonnés à un genre spécifique. Les filles issues de milieux peu favorisés sont spécialement concernées – parmi celles âgées entre 15 et 20, uniquement 15% pratiquent régulièrement un sport ! Si on fixe comme objectif de développer un mode de vie actif et sportif pour les jeunes femmes, il est nécessaire de leur procurer au plus tôt un accès facilité au sport.

kickIt - un projet en deux étapes

Le projet pour filles KickIt propose dans sa première partie de " jouer au foot". Les filles scolarisées à l’école primaire ont la possibilité de pratiquer ce sport dans leur école et dans un cadre précis. Des équipes de football féminines se créent, ensuite les filles représentent « leur » école à un tournoi. Ce programme est complété par des « camps de football » lors des vacances. 

Le projet pour filles KickIt réalise dans sa deuxième partie le programme "juniorcoaches". Des étudiantes du secondaire peuvent recevoir une formation d'entraîneur de football. Le but est de les intégrer dans le projet et de renforcer leurs responsabilités. Elles sont à même ensuite de planifier indépendamment les heures de jeux, gérer les équipes de filles, les accompagner aux tournois et aux camps. Les juniorcoaches apprennent à développer des compétences et à acquérir des expériences utiles pour leur vie professionnelle. Elles reçoivent aussi des certificats pour cet apprentissage.

Recours à des expériences existantes

Le projet pour filles KickIt se base sur le projet allemand MICK (Mädchen kicken) établi et développé en 2006 par l'université d'Oldenburg. Ce dernier est devenu en l'espace de 6 années le plus important projet de promotion pour les filles provenant de quartiers sensibles. En 2012, près de 500 écoles et 11 Etats allemands participent à ce projet. Le projet KickIt est réalisé en étroite collaboration avec des spécialistes de l'université d'Oldenburg -> www.fussball-ohne-abseits.de

Une collaboration entre la fondation IdéeSport, les écoles et les clubs sportifs

Pour ce projet destiné aux filles, la fondation IdéeSport travaille étroitement avec des organisations locales.
Les écoles primaires sont les plus concernées par ce projet de jeux de football féminin mais les écoles secondaires sont également partie prenante pour la formation des juniorcoaches.
De leur côté, les clubs sportifs féminins nous offrent des connaissances indispensables et proposent aussi une perspective sportive à long terme pour les jeunes filles.